Qui est VEVP?
0970 82 31 32
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Espace client

Hausse de la CSG : quelle perte sur ma retraite ?

VEVP_hausse_ CSG_quelle_perte_retraite

 

Annoncée de longue date, la hausse de la CSG de 1,7% entraîne une baisse du montant de certaines pensions. Quelles en seront les conséquences financières pour les retraités ? Quelques explications.

 

CSG et retraites : pourquoi cette hausse ?

C'était la promesse d'Emmanuel Macron,  supprimer la part salariale des cotisations d’assurance chômage et d’assurance maladie. L'objectif : donner plus de pouvoir d'achat aux retraités. Pour financer cette mesure, la Loi de Financement de la Sécurité Sociale a donc instauré une hausse de la CSG, dès janvier 2018. Comme prévu,  la CSG a donc augmenté de 1,7% pour les actifs, ainsi que pour les retraités. Sauf que pour ces derniers, la mesure n’est pas compensée par une baisse des cotisations.

 

Retraite : suis-je concerné par la hausse de la CSG ?

Emmanuel Macron a annoncé que la CSG n’augmenterait pas pour les personnes percevant moins de 1.200€ par mois. Soit une proportion de 40% des retraités. Néanmoins, certains retraités appartenant à cette catégorie ne sont pas à l’abri d’une hausse de la CSG. La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) prend en effet désormais en compte le nouveau revenu fiscal de référence. Celui-ci  détermine le nouveau taux de CSG applicable (0% ; 3,8% ou 8,3%). Or, ce revenu fiscal de référence comporte à la fois les pensions perçues l’année précédente mais d’autres revenus comme les plus-values immobilières.

 

Quelles pertes de revenus ?

La hausse de la CSG s’applique sur le montant brut de la pension. Elle tient également compte des majorations pour enfant(s). Dès lors, avec une hausse de 1,7 point de la CSG, les retraités concernés devraient voir leur pension diminuer de 1,85% en moyenne. Concrètement, un retraité gagnant aux alentours de 1200€ par mois, dont le niveau de pension est juste en-dessous du seuil de 14.375€, verra ses revenus baisser d’environ 245€ par an. Pour une pension mensuelle brute de 1800€ par mois environ, la perte avoisinera les 350€ par an.

 

Des abattements fiscaux

Le revenu fiscal de référence prend toutefois en compte un abattement de 10% sur les retraites perçues. Un abattement supplémentaire est, par ailleurs, accordé aux plus de 65 ans, en fonction de leur niveau de revenu. Dès lors, les retraités de cette tranche d’âge, percevant aux alentours de 1200€ par mois devraient, selon toute vraisemblance être épargnés par la montée des taux de CSG.

La hausse de la CSG en ce début d’année est malheureusement signe de baisse de pouvoir d’achat pour les retraités. Une bonne nouvelle, toutefois, la fraction de la CSG déductible du montant des revenus imposables passe de 4,2 à 5,9% pour les pensions de retraite, comme d’invalidité.

Partager cette page

Vous et Votre Patrimoine

Votre patrimoine est une matière vivante qui se construit en fonction d’arbitrages qui évoluent au fil du temps, rester alerte sur les thématiques qui l’accompagnent, c’est l’ambition de Vous Et Votre Patrimoine pour vous !
Qui est VEVP?
Connectez-vous pour accéder à votre espace:
Espace client

Des solutions efficaces et compréhensibles

vevp.net @2019 Tous droits réservés by booge 
closecalendarphonetwitterfacebooklinkedinwhatsapplock linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram