Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Espace client

Location meublée : pourquoi faut-il l’envisager ?

février 2018
VEVP_location_meublee_pourquoi_envisager

 

Pour les bailleurs, la location meublée est une solution attractive au point de vue fiscal, mais pas seulement. Retour sur quelques avantages faisant pencher la balance en faveur de ce mode de location.

 

Location meublée = durée de bail plus courte

Alors que dans le cadre d’une location nue, un bail est signé au minimum pour 3 ans, cette durée passe à un an dans une location meublée.

Lorsque cette dernière est étudiante, la durée peut même être réduite à 9 mois seulement. Or, qui dit bail plus court, dit réduction des risques d’impayés.

En effet, étudiants et jeunes actifs ne s'éternisent pas dans le logement loué. Certes, le risque d’impayé n’est pas totalement exclu. Mais le conflit entre le bailleur et le locataire sera forcément de plus courte durée.

Bon à savoir : si vous mettez en location un logement meublé, assurez-vous que celui-ci présente les équipements obligatoires précisés par la loi Alur du 24 mars 2014.

 

Des biens loués à prix plus élevés

Avec la location meublée, vous avez la possibilité de fixer un loyer plus élevé qu’en non meublé. D’autant plus, si vous avez mis en valeur le logement par une décoration au goût du jour ou encore, par des équipements de qualité supérieure.

En outre, vous vous démarquez efficacement de la concurrence en choisissant la location meublée. Ce type de logement est encore minoritaire par rapport aux locations vides. De quoi vous permettre de trouver plus facilement un locataire et limiter les périodes de vacances !
A noter : les loyers sont en moyenne plus élevés de 15 à 20% dans la location meublée.

 

D’importants avantages fiscaux

La location meublée est soumise à une fiscalité spécifique : celle des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

A la clé, divers avantages pour le bailleur. Ce type de location permet d’opter soit pour le régime du micro BIC, soit pour celui du réel simplifié. A vous de choisir celui qui se révèle le plus avantageux, selon votre situation :

- Le régime micro BIC, est envisageable si vos revenus locatifs annuels ne dépassent pas 70 000€ HT (33 200€ avant 2018). Vous profitez alors d’un abattement de 50% sur les revenus bruts.

- Le régime du réel simplifié, est possible si vos revenus sont supérieurs à 31 200€ HT ou tout simplement, si vous estimez que ce régime est plus avantageux que le micro-BIC. Ici, sont soustraites des revenus toutes les charges déductibles notamment l’amortissement de la valeur du bien immobilier et de son mobilier.

Profitant d’une fiscalité adoucie, la location meublée mérite l’intérêt. Avant de mettre votre bien en location, posez-vous les bonnes questions !

Partager cette page

Vous et Votre Patrimoine

Votre patrimoine est une matière vivante qui se construit en fonction d’arbitrages qui évoluent au fil du temps, rester alerte sur les thématiques qui l’accompagnent, c’est l’ambition de Vous Et Votre Patrimoine pour vous !
Qui est VEVP?

Connectez-vous pour accéder à votre espace :

Espace client

Des solutions efficaces et compréhensibles

closecalendarphonetwitterfacebookarrow-circle-rightlinkedinwhatsapplock linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram